Sorties en janvier

Les trésors des archives diplomatiques

Jeudi 18 janvier 2018
Départ : 12h45 - Prix : 26 €
Visite guidée

Les Archives du ministère des Affaires étrangères et européennes représentent un fonds patrimonial d'une exceptionnelle richesse dont les 70 kilomètres linéaires, conservés initialement au Quai d'Orsay et en une dizaine d'autres lieux, sont désormais rassemblés dans un nouveau centre construit à La Courneuve, sur les plans d'Henri Gaudin, médaille d'or de l'Académie d'architecture.

Vous pourrez y découvrir les dépêches transmises par les ambassadeurs et les consuls depuis le XVIe siècle, les traités signés par la France du XVe siècle à nos jours, des cartes et photographies anciennes, des documents autographes signés des grands noms de l'Histoire de France (Richelieu, Chateaubriand, Aristide Briand, le Général de Gaulle), la bibliothèque de 430 000 volumes…

infos : www.diplomatie.gouv.fr 

Un atelier de sculpteur, le musée Bourdelle

2 018 bourdelle

Vendredi 26 janvier 2018
Départ : 13h15 - Prix : 23 €
Visite guidée

À deux pas de la Tour Montparnasse, dans une rue paisible de cet ancien quartier d'artistes, se niche un ensemble hétéroclite de cours, de jardins, d'ateliers et de salles d'expositions. Ce lieu plein de charme abrite depuis 1949 le musée consacré à l'œuvre et à la vie d'Antoine Bourdelle, disciple de Rodin et maître de Giacometti. Cette visite hors du temps permet d'entrer dans l'univers d'un génie de la sculpture. Au tournant du XXe siècle, Rodin bouleverse l'art de sculpter. Le choix de sujets qui n'en sont pas vraiment, la puissance expressive de ses figures, la vibration de la matière qui laisse apparent le processus de création... l'artiste se défait des contraintes académiques et se donne une liberté totale. Les débuts de Bourdelle dans l'atelier de Rodin laissent voir l'influence du maître. L'impressionnant Monument aux morts du Tarn-et-Garonne en témoigne. Peu à peu, Bourdelle s'en libère, épure ses lignes et ses surfaces. Les figures adoptent tantôt un calme élégant, tantôt un dynamisme retenu. Dans l'ancien atelier du sculpteur et les bâtiments environnants, cette visite permettra de suivre les étapes du travail de l'artiste : l'esquisse dessinée ou peinte puis le modelage, le plâtre original, la taille dans la pierre ou la fonte en bronze. Les très nombreuses œuvres exposées montrent l'évolution de l'art de Bourdelle, jusqu'à sa mort en 1929, dans un contexte artistique particulièrement riche et mouvementé. Monument à Adam Mickiewicz, Tête d'Apollon, Pénélope, Héraklès archer, les reliefs du Théâtre des Champs-Élysées, Centaure mourant ou le Monument du Général Alvear sont autant d'œuvres saisissantes qui jalonneront le parcours.

infos : www.bourdelle.paris.fr

La raison d’Aymé

2 018 ayme

Dimanche 28 janvier 2018
Départ : 14h45 - Prix : 67 €
Spectacle au théâtre des Nouveautés (Paris)

Aymé, riche industriel, vient d’épouser Chloé, de trente ans sa cadette. Il nage dans le bonheur : il aime et se croit aimé ! Mais Chloé n’est intéressée que par son argent… au point d’engager un tueur pour se débarrasser de ce mari crédule et hériter de sa fortune ! Aveuglé par son amour, Aymé ne voit pas le danger qu’il court. N’écoutant que son cœur, il n’entend plus sa raison… Et c’est justement parce qu’il ne l’entend plus que la chose incroyable va se produire : la raison d’Aymé va surgir en chair et en os devant ses yeux et elle est furieuse. Furieuse de parler dans le vide, furieuse de ne plus être écoutée ! La cohabitation ne va pas être de tout repos entre Aymé et cette raison autoritaire qui tente par tous les moyens de le sauver. Aymé se trouve confronté à un choix capital : doit-il suivre son cœur ? Doit-il écouter sa raison ? Et au bout du compte, n’est-ce pas Chloé qui aura la solution ?

Une pièce d’Isabelle Mergault
Mise en scène : Gérard Jugnot
Avec Gérard Jugnot, Isabelle Mergault, Anne-Sophie Germanaz, Philippe Beglia
Décors : Jean Hass - Lumières : Jean-Pascal Pracht
Costumes : Cécile Magnan - Vidéo : Olivier Bemer
Son : Stéphanie Gibert - Assistante mise en scène : Tadrina Hocking

La maison du cinéma imaginée par Luc Besson

2 018 cinema

Mercredi 31 janvier 2018
Départ : 14h - Prix : 25 €
Visite guidée

En vrai privilégié, explorez la Cité du cinéma, lieu imaginé par Luc Besson habituellement inaccessible au public. Une plongée dans l’univers du cinéma au cœur d’une ancienne centrale électrique construite début 1900, réhabilitée en temple du 7e Art.
Vous explorerez la gigantesque nef de verre et d’acier de plus de 200 mètres de long et de 18 mètres de haut où trônent décors et costumes originaux de films légendaires comme Le Cinquième Élément ou Lucy. Tous les métiers du cinéma sont représentés au sein de la cité, de l’écriture du scénario à la post-production et la distribution, en passant par la création de décor et le tournage. Voilà une immersion dans ce monde mystérieux habituellement fermé au public, une visite inédite qui séduira autant les petits que les grands !
La Cité du cinéma, en activité depuis septembre 2012, est un exemple réussi de reconversion d'un site industriel. C’est sur le site d'une ancienne centrale électrique que ce projet ambitieux va éclore. Construite en 1906, la centrale avait pour but d'alimenter le métro parisien. En gardant l’ambiance du style Art Déco de la centrale, les architectes ont voulu une continuité entre les nouvelles constructions et les bâtiments d’origine. Des éléments du bâtiment ont été conservés comme les poutres métalliques, les ponts roulants et d'autres ont été refaits à l'identique comme le carrelage de la nef. Tournages qui ont eu lieu à la Cité du cinéma : Lucy, Taken 3, Malavita, les Schtroumpfs 2, un clip des Rolling Stones...

Infos : www.citeducinema.org