Sorties en mai

Une journée à l'origine des Templiers

2 018 templiers

Jeudi 3 mai 2018
Départ : 7h - Prix : 75 €
Visite guidée

À 9h30, rendez-vous à Payns pour la visite commentée du musée Hugues de Payns qui retrace la vie du fondateur et premier maître de l’Ordre du Temple né vers 1070. Vous retrouverez votre guide qui vous racontera l’histoire des Templiers et présentera une vidéo dans l’autocar durant la journée.

À 10h45, arrêt à la Cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul où, en Janvier 1129,
le concile s’est réuni et a officialisé l’Ordre du Temple.

À 12h, déjeuner au restaurant.

Par la route forestière du Domaine des Templiers vous longerez ensuite la forêt dite « du Temple » où la mémoire templière a laissé son empreinte en ces lieux de légende.  À Avalleur, accueil par des « Templiers » et visite commentée de l’ancienne Commanderie templière et de sa Chapelle (XIIIe siècle), classée Monument historique, qui a gardé des traces de décors peints ainsi qu’une charpente typique de la période cistercienne. Pour terminer la journée, une coupe de Champagne vous sera offerte dans la chapelle rénovée en 2017.

AU MENU :
Hypocras (vin rouge épicé)
Terrine de campagne et confit d’oignons
Maxi-brochette des Templiers (1 pour 4)
Pommes de terre au four
Assiette de fromages
Poire au vin
Eau
1/4 vin
Café

Château Gaillard

2 018 gaillard

Dimanche 6 mai 2018
Départ : 11h30 - Prix : 68 €
Visite guidée avec goûter

Une approche historique et artistique du domaine royal de Château Gaillard. Après la chute de Constantinople, les savants et artistes de la civilisation byzantine fuient les Ottomans et se réfugient en Italie, notamment à Florence et Naples. De ce choc des cultures va naître La première Renaissance.

Le jeune roi Charles VIII, à son retour de la première Campagne  d’Italie en 1496, construit Château Gaillard dans l’idée de recréer à Amboise ce qu’il qualifie de paradis terrestre, admiré dans les palais napolitains lors de son voyage.

La visite en quelques points clés : 
● Les origines de la première Renaissance
● L’influence italienne & le « choc » des chevaliers français
● La Villa Poggio Reale, demeure du roi Ferdinand d’Aragon à Naples
● Les intérieurs du château, meublé d’époque Renaissance
● Nouvelles conceptions architecturales, sculpturales
● Perspective, Nombre d’Or
● Les Jardins Italiens & l’Arte del Verde de Dom Pacello

La visite sera suivie d'un goûter Parcellien.

Infos : www.chateau-gaillard-amboise.fr

La Salpêtrière

2 018 salpetriere

Samedi 12 mai 2018
Départ : 13h15 - Prix : 21 €
Visite guidée

En 1636, Louis XIII décide de transférer ici la production et le stockage de poudre pour l'artillerie - dont le salpêtre est le principal ingrédient. Cette judicieuse implantation hors des murs de la ville au milieu des champs devait limiter les conséquences d'éventuelles explosions. Seulement vingt ans plus tard, la Salpêtrière est affectée à l'Hôpital général, créé par Louis XIV.
Elle est depuis devenue le plus grand hôpital d'Europe. Cette visite en raconte la passionnante histoire. En 1656, Louis XIV fonde l'Hôpital général, institution à la fois charitable et sécuritaire destinée à héberger les pauvres pour les ôter à la rue, les faire travailler et les aider à faire leur salut. Les soins médicaux ne font en revanche pas partie du programme - hôpital doit s'entendre comme hospice.
Parmi les bâtiments attribués à l'Hôpital général, la Salpêtrière a sans doute été le plus important. Elle fut affectée à l'accueil des femmes. Pendant un siècle et demi, des milliers ont été enfermées souvent dans des conditions abominables.
Le XIXe siècle a fait de la Salpêtrière un véritable hôpital, réputé notamment pour son service de psychiatrie autour des grandes figures de Pinel et Charcot.
Ville dans la ville, paisible et verdoyant, l'hôpital se prête à la flânerie. Cette visite dans les cours et jardins permettra de revivre les grandes heures de la Salpêtrière et de découvrir un patrimoine rare. Le parcours mènera de la chapelle de Le Vau à l'école d'infirmières, de la prison de la Force aux loges des folles, du pavillon de la Grille au parc de la Hauteur.

Lassay-sur-Croisnes, Chémery,
Mennetou-sur-Cher

2 018 lassay

Jeudi 17mai 2018
Départ : 7h - Prix : 73 €
Visite guidée avec goûter

À 10h : visite guidée du château du Moulin à Lassay-sur-Croisne. Bijou d’architecture, habillé de brique et de pierre, il reflète les grandes demeures typiques de Sologne. En 1492 débutent les travaux de construction sur le plan d’un château féodal entouré de douves. Le château du Moulin conserve depuis lors la valeur architecturale d’un monument de l’art franco-italien. Infos : www.chateau-moulin-fraise.com

À 12h : déjeuner dans une cave souterraine à Chémery, site insolite. Le propriétaire vous accueillera dans une ancienne carrière de pierres exploitée depuis dix siècles. Ces pierres ont servi à la construction des plus prestigieux châteaux de la Loire et de certaines églises de la région. Les galeries situées à 40 mètres sous terre donnent un caractère unique à cette cave.

À 15h30 : visité guidée de la cité médiévale de Mennetou-sur-Cher. À quelques kilomètres au sud-est de Romorantin, le petit bourg de Mennetou est un joyau d'architecture médiévale. Place stratégique sur l'ancienne route commerciale de Bourges à Tours, Mennetou-sur-Cher existait déjà du temps de Charlemagne ! Fortifiée au XIIIe siècle sous l'implusion des comtes de Blois, la cité médiévale dresse encore fièrement ses portes et tours défensives. Grange aux dîmes, prieuré et maisons à colombages des XVe et XVIe siècles jalonnent le parcours de visite.

AU MENU :
Apéritif
Croûtons campagnards
Potée solognote
Fromage
Profiteroles au chocolat et sa glace vanille
Eau
Dégustation des 5 vins de la propriété
Café

Une journée à Lisieux

2 018 lisieux

Jeudi 24 mai 2018
Départ : 6h - Prix : 78 €
Visite guidée

À 9h30 : visite guidée du Lisieux historique et de la basilique Sainte-Thérèse. Palais Episcopal, le jardin de l'Evêché, les demeures des chanoines et du Haut Doyen. Vie des grands personnages de la ville, architecture en pans de bois.
En fin de parcours vous pourrez également visiter une des plus grandes églises érigées au XXe siècle, la Basilique Sainte-Thérèse. Dans le transept de la Basilique se trouvent les reliques de la sainte.

À 12h30 : déjeuner dans la salle des Rosières du Château de Canon où se déroulait depuis 1775 une grande fête en l'honneur de la vertu lors de laquelle on couronnait la Rosière, le Bon Vieillard, la Bonne Mère et le Bon Chef de Famille.

À 14h : visite guidée du Château de Canon et visite libre de ses jardins. Visite du vestibule, de la salle à manger et du grand salon qui conserve un joli mobilier du XVIIIe siècle, ainsi que de nombreux souvenirs de famille... Classés entièrement Monuments Historiques et reconnus jardins remarquables, les parcs et jardins du château de Canon sont appréciés pour leur ensemble homogène du XVIIIe siècle et témoignent d'une période où deux styles se côtoient.

À 16h30 : goûter et visite du haras d'Ecajeul. Isabelle et Jean-Luc Bara seront heureux de vous accueillir pour une visite guidée du haras. Explications du métier par un professionnel, visite du site, découverte du secret des chuchoteurs et goûter fait maison servi en fin de visite comprenant jus de pomme local et pâtisseries, les spécialités d'Isabelle !

AU MENU :
Kir du domaine de Canon
Terrine du terroir augeron aux pommes et foie gras, chutney de pommes et oignons
Belle cuisse de volaille française aux morilles
Assiette gourmande : opéra, crème brûlée vanille, entremets aux poires
Eau, vin
Café

Infos : www.lisieux-tourisme.com

Le quartier de la Réunion

2 018 st jean bosco

Mercredi 30 mai 2018
Départ : 9h15 - Prix : 23 €
Visite guidée

Entre les anciennes barrières de Paris et le village de Charonne, s'étend le quartier de la Réunion. Il a fait ces dernières années l'objet d'importants travaux de réhabilitation qui ont su en préserver le charme paisible.
Autour de l'église Saint-Jean-Bosco, bijou des années 1930, entre passages et jardins, laissez-vous surprendre par la variété et l'atmosphère de ce petit coin de Paris méconnu et insolite. 
Juste à l'extérieur des anciennes barrières, entre les routes de Charonne et de Montreuil, le quartier de la Réunion s'est développé de façon anarchique dans la première moitié du XIXe siècle. Au milieu des ateliers et des fabriques, il accueille alors une population ouvrière, de plus en plus cosmopolite au fil des décennies.
Entre les murs du Père-Lachaise et la rue des Vignolles, passages, impasses et ruelles étroites, bordés de jardins et de petites constructions, témoignent de cette urbanisation d'un quartier en marge de la ville.
Ces lieux offrent aujourd'hui leur calme aux promeneurs curieux.
Construite entre 1933 et 1937, l'église Saint-Jean-Bosco est exemplaire de l'art religieux de l'entre-deux-guerres. À l'extérieur, ses volumes élancés, animés par les décrochements et les claustras, couverts d'un enduit blanc, relèvent d'un sobre néo-classicisme. L'intérieur lumineux a conservé l'intégralité de son mobilier et de son décor d'origine. Les vitraux, ferronneries, mosaïques, peintures et sculptures ont été confiés aux meilleurs artistes. Ils constituent un ensemble exceptionnel d'art religieux et un témoignage particulièrement cohérent du raffinement de l'art déco.

Infos : www.saintjeanboscoparis.catholique.fr