Actualités de Thiais




Publication du 29 novembre 2021

Faute d’intervention, Paris met en danger les occupants du squat de la rue des Baudemons

« Plus de 200 migrants occupent, depuis plus d’un mois, un ancien foyer social, rue des Baudemons à Thiais, locaux appartenant à la Ville de Paris. Une visite technique de sécurité a été réunie, le 2 novembre dernier, sous la direction des sapeurs-pompiers. Elle a qualifié comme dangereuse l’utilisation du lieu.


En tant que Maire de Thiais, j’exige l’intervention rapide de la mairie de Paris avant qu’un drame n’advienne.

Depuis le 11 octobre 2021, une association a organisé, en toute illégalité, l’occupation de bâtiments abandonnés par la Ville de Paris, rue des Baudemons à Thiais. Ce lieu avait été libéré car non conforme aux normes de sécurité.

Malgré mon intervention rapide auprès de la Préfète du Val-de-Marne et du propriétaire, la Ville de Paris, le squat n’a pu être empêché dans le délai légal de 48h.

Le 2 novembre 2021, une visite technique de sécurité regroupant des personnalités qualifiées, sous la direction des sapeurs-pompiers, s’est réunie consécutivement aux craintes relatives à l’occupation de ce bâtiment par plus de 200 individus. Le rapport de la visite a qualifié de « dangereuse » l’occupation de ce bâtiment. Les familles en situation irrégulière avec des enfants sont exposées au danger et doivent impérativement être rapidement déplacées.

Plus de 3 semaines après la transmission du rapport alarmant et de l’arrêté municipal, la Ville de Paris n’a rien engagé pour évacuer les occupants compte tenu de l’urgence de la situation.
Quand il y a un danger immédiat, la trêve hivernale ne peut être évoquée.
Dans ces conditions de danger, nul n’est à l’abri malheureusement d’une conséquence dramatique. Il conviendrait alors d’en identifier les responsabilités.

Aujourd’hui, je saisis à nouveau la Maire de Paris. »

 

 

Richard dell’Agnola

Maire de Thiais

Vice-Président de la Métropole du Grand-Paris




Publication du 3 novembre 2021

Résidence des Baudemons : la visite de sécurité juge l’établissement « dangereux »

« J’ai convoqué la Commission communale de sécurité le 2 novembre dernier à laquelle participaient les représentants de la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris (BSPP), du Commissariat de l’Haÿ-les-Roses, des représentants du Centre d’Action Sociale de la Ville de Paris (CASVP) et des représentants de la Ville de Thiais.

Au terme de la visite, les personnalités qualifiées ont jugé unanimement que l’établissement était dangereux compte-tenu des conditions d’évacuation qui seront difficiles, voire impossibles, en cas de sinistre. En outre, le groupe de visite signale l’impossibilité de donner l’alarme dans l’immeuble.

J’ai informé immédiatement le Cabinet de la Préfète du Val-de-Marne des conclusions de cette visite.

Dès aujourd’hui, je signerai un arrêté exigeant l’évacuation du bâtiment, propriété de la Ville de Paris.«

 

 

Richard Dell’Agnola
Maire de Thiais
Vice-Président de la Métropole du Grand-Paris

 




Publication du 13 octobre 2021

  • Courrier à la Maire de Paris
  • Courrier à la Préfète du Val-de-Marne

 

 

 

 




Publication du 11 octobre 2021

  • Intervention auprès des services de la Ville de Paris
  • Intervention auprès des services de la Préfecture
  • Lettre à la Préfète du Val-de-Marne