Thiais Récréation

Romance au bord du Loing

Jeudi 26 septembre 2019
Départ : 8h – Prix : 67 €
Visites guidées

À partir de 9h30, visite guidée de Moret-sur-Loing qui vous mènera dans les petites rues médiévales à l’abri des fortifications. L’église Notre-Dame, le vieux pont et ses moulins, les portes qui garantissaient la sécurité de la cité du temps où elle était résidence royale, vous rappelleront les paysages inchangés qui ont tant inspiré l’œuvre impressionniste d’Alfred Sisley.

À 11h, visite guidée du Musée du Sucre d’Orge des Religieuses de Moret. Connu et apprécié depuis plus de 300 ans, le sucre d’orge était fabriqué à l’origine par les religieuses Bénédictines qui, en 1638, avaient fondé une maison à Moret, sous le nom de Prieuré de Notre-Dame des Anges. Aujourd’hui, après maintes péripéties, on déguste toujours le même bonbon en visitant le musée.

À 13h, déjeuner dans une auberge briarde.

À 15h30, découverte d’une huilerie. C’est la dernière de ce type en état de fonctionnement en Île-de-France. Elle a été primée au concours départemental du patrimoine pour sa restauration exemplaire.

+ d’infos : www.ville-moret-sur-loing.com

AU MENU

  • Kir
  • Terrine du chef « maison » et ses condiments
  • Carré de porc à la Normande et sa trilogie de légumes
  • Tarte aux fruits de saison
  • Eau, vin et café

 

De la butte Bergeyre à la colline Saint-Serge

Vendredi 27 septembre 2019
Départ : 13h15 – Prix : 21 €
Visite guidée

Jusqu’au XIXe siècle, l’exploitation puis le foudroyage des carrières de gypse entre Belleville et La Villette ont façonné un paysage particulièrement original fait d’une série de buttes plus ou moins hautes.

Ce nouveau parcours relie deux d’entre elles, la butte Bergeyre et la colline Saint-Serge. Il offre de Paris un visage inattendu, à la fois paisible et verdoyant, à l’écart des grandes artères. Un temps laissée à l’écart des transformations du quartier sous le Second Empire, la butte Bergeyre a d’abord accueilli un éphémère diorama puis un parc d’attractions, les Folies-Butte, et enfin un stade de rugby. Dans les années 1920, le stade est détruit et le quartier est loti de maisons et de petits immeubles art-déco.

En poursuivant votre route, après une petite flânerie dans les allées du bas du parc des Buttes-Chaumont, vous croiserez l’Institut Alphonse de Rothschild, la belle mairie en brique et pierre du XIXe arrondissement ainsi que d’opulentes façades pleines de fantaisie dessinées par le sculpteur Mathurin Moreau. Votre promenade s’achèvera dans le petit jardin qui sert d’écrin à l’église russe Saint-Serge (visite extérieure).